Le 31 janvier 19h Bourse du travail, soirée débat avec Madame Hala Abou-Hassira, Ambassadrice de Palestine en France.

L’ensemble des militant.es et syndiqué.es CGT de la Haute-Garonne, ont l’honneur d’accueillir dans leurs murs l’Ambassadrice de Palestine en France : Etat des lieux du conflit israélo-palestinien, quels impacts sur les travailleurs en France.

Comprendre la situation à Gaza, grâce à la lecture de l’ambassadrice de Palestine en France :

Dans cette vidéo l’Ambassadrice de Palestine en France partage un témoignage sincère et objectif sur la situation déchirante à Gaza. Elle offre un regard sur les réalités que vivent les habitants de Palestine, où les rêves sont brisés et les vies anéanties par le génocide en cours.

Dans cette autre vidéo, l’Ambassadrice de Palestine en France offre une analyse des enjeux internationaux qui entourent la question palestinienne.

Elle insiste sur la bataille pour le droit, celui du peuple palestinien à l l’autodétermination dans le cadre des résolutions de l ONU. Avec comme condition fondamentale, la sortie de l’apartheid et l’arrêt immédiat du massacre en cours, elle insiste sur l’impératif de respecter le droit international pour parvenir à une solution juste et durable.

Dans un contexte électoral aux États-Unis, , elle affirme que l’Europe en général, et la France en particulier doivent être à l’initiative politique en faveur de la Palestine, la France ayant toujours joué un rôle historique dans cette région.

Se mobiliser en France par tous les moyens pour faire entendre les voix de la paix et obtenir un cessez le feu telle est la priorité. Abonnez-vous, partagez cette vidéo et contribuez à faire entendre ces voix.

Par ce geste nous pouvons aider le peuple Palestinien.

Abonnez-vous, partagez cette vidéo et contribuez à faire entendre ces voix. Par ce geste nous pouvons aider le peuple Palestinien. Ensemble, construisons un monde où la solidarité et la fraternité, la justice et la solidarité internationale jouent un rôle crucial dans la recherche de la paix en Palestine.

#solidarity #solidarité #freepalestine #liberté #autodetermination #gaza

L’intervention intégrale est disponible (intervention ainsi que les réponses apportées aux questions) :

Le 16 janvier 2024 à 19 heures – Toulouse , Bourse du travail : Soirée Débat avec Alain Gresh.


Alain Gresh est un journaliste, écrivain et militant français connu pour son engagement et son analyse des questions liées au Moyen-Orient et à la politique internationale.

Il a notamment été rédacteur en chef du mensuel Le Monde diplomatique, où il a contribué pendant de nombreuses années en analysant les événements et les enjeux géopolitiques de la région.

Son livre « Un chant d’amour: Israël-Palestine, une histoire française », explore l’histoire des relations entre la France et Israël-Palestine, mettant en lumière l’influence française dans cette région et les répercussions de ses politiques.

Il examine également les perceptions françaises des conflits israélo-palestiniens à travers le prisme historique, politique et culturel.

Bourse du travail : Demba KAMADJI KARYOM, militante à l’Union des syndicats du Tchad prévu le Mardi 23 janvier, 19h00 repoussé à une date ultérieure.

Le combat syndical au Tchad et la solidarité internationale.

En partenariat avec l’association Survie qui organise ce mois ci en France une tournée de conférences. Nous avons le privilège d’accueillir Madame Demba KAMADJI KARYOM, pour un moment de rencontre passionnant et engagé.

Demba Kamadji Karyom est une syndicaliste tchadienne (Union des Syndicats du Tchad, Fédération des Syndicats du Secteur Public du Tchad), membre de Tournons La Page Tchad et sociologue de formation.

Dans un contexte où la présence militaire française au Sahel est recentrée sur le Tchad depuis la fin de l’opération Barkhane et surtout depuis l’expulsion de l’armée tricolore du Niger, son témoignage sera des plus interessants. Elle partagera aussi son expérience de syndicaliste dans une dictature soutenue par la France.

HALTE AUX MASSACRES A GAZA ET EN CISJORDANIE ! CESSEZ-LE-FEU TOTAL ET PERMANENT, PROTECTION DU PEUPLE PALESTINIEN !

À TOULOUSE, nous appelons à une manifestation Samedi 16 Décembre à 10H30, métro Jean Jaurès

Ce qu’il est en train de se passer à Gaza est un crime contre toute l’Humanité.
L’UD en appelle à la plus grande mobilisation des organisations ainsi que de toutes les forces militantes CGT.

Fidèles à nos valeurs CGT, nous ne pouvons pas rester  spectateurs !  

Marche pour la paix et la justice : 2 décembre 2023 – départ 10H30 Jean JAURÈS.

Alors que la trêve à Gaza entre dans son sixième jour et pourrait être prolongée, la poursuite de la mobilisation pour exiger un cessez-le-feu immédiat et permanent pèsera fortement sur la position du gouvernement français dans ce conflit.

Celui-ci a d’ores et déjà été contraint d’évoluer dans ses prises de position, en reculant sur sa ligne du soutien inconditionnel au gouvernement israélien et en affirmant la nécessité du cessez-le-feu.

Les manifestations et les prises de position de nombreux acteurs pour exiger l’arrêt du massacre à Gaza et en Cisjordanie ont été décisives pour imposer ce changement de discours gouvernemental et contribuer ainsi à l’évolution du rapport de force politique au niveau international.

La confédération CGT appelle donc à maintenir la pression sur le gouvernement en participant massivement, le 2 décembre prochain, à Toulouse comme partout en France, aux manifestations à l’appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens et d’Urgence Palestine, avec le soutien d’associations, de syndicats et de forces politiques.

Un 11 novembre 2023 pour la Paix et contre le racisme dans les pas de Jean JAURÈS à Toulouse

Rendez-vous à 9H45 au métro Capitole. Dépôt de gerbe et prise de parole CGT devant la stèle de Jean Jaurès !! Une vidéo sera ensuite diffusée.
Nous rejoindrons ensuite le départ de la manifestation pour la Paix et l’arrêt du massacre à GAZA qui partira à 10h30 du métro Jean JAURÈS.

Ce 11 novembre 2023, le meilleur hommage à rendre aux victimes du massacre de 14-18, c’est montrer que 110 ans après, les travailleuses et les travailleurs de la Haute-Garonne n’ont rien oublié et qu’ils tirent les leçons de la tuerie de masse de 14-18 en manifestant pour la Paix et pour l’arrêt immédiat du massacre en cours à Gaza.

A 9h45, la CGT déposera une gerbe devant le buste de JAURÈS au jardin du Capitole.

Jean JAURÈS, promoteur de la CGT, 1ere victime civile du conflit, tué par les fascistes parce qu’il avait défendu le capitaine DREYFUS et qu’il tentait d’enrayer le processus de guerre provoqué par les profiteurs du capital.

Cette même extrême droite qui a porté au pouvoir l’antisémite Philippe PETAIN, responsable de la déportation, la torture et l’assassinat des juifs, des tsiganes, des homosexuels, de nos camarades de la CGT, des communistes et des francs-maçons dont les Le PEN et ZEMMOUR revendiquent la filiation aujourd’hui.

Notre hommage rappellera que la CGT combat sans relâche la honteuse entreprise de banalisation de l’extrême droite qui se prétend aujourd’hui militante contre l’antisémitisme alors qu’elle est née de la collaboration et qu’elle porte et relaie sans cesse des propos négationnistes, racistes et xénophobes.

Nous rejoindrons ensuite le départ de la manifestation pour la Paix et l’arrêt du massacre à GAZA qui partira à 10h30 du métro Jean JAURÈS.

L’appel est disponible ici :

Manifestation pour la paix – Samedi 4 novembre 10h30 – Métro Jean Jaures.

HALTE AU MASSACRE A GAZA ! LA FRANCE DOIT EXIGER UN CESSEZ-LE FEU IMMEDIAT !
· Cessez-le feu immédiat !
· Arrêt des bombardements et des déplacements forcés de la population !
· Levée immédiate du blocus !
· Protection du peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie !

Les libertés d’expression et de manifestation, libertés démocratiques fondamentales, doivent être respectées.

Nous appelons à nous rassembler sur les bases de cet appel et à organiser, en solidarité avec le peuple palestinien, des marches contre la guerre partout en France le samedi 4 novembre.

Après deux semaines d’interdiction, le rassemblement de jeudi soir et la manifestation de ce samedi matin à Toulouse dans le cadre de la journée d’action nationale ont été des succès de mobilisation unitaire.

Ce matin, ce sont plus de 2 000 manifestants qui ont défilé de Jean JAURES à Arnaud BERNARD avec leurs organisations, malgré le froid et la pluie.

Contrairement à tous les procès d’intention qui ont servi à justifier les arrêtés d’interdictions successifs, la preuve à été faite que les manifestantes et les manifestants, n’appellent ni aux actions terroristes, ni à la haine, ni au racisme, ni à l’antisémitisme.

Les revendications ont été exprimées avec une dignité à la hauteur de la solidarité que nous ambitionnons de témoigner aux Palestiniens et Israéliens victimes de la guerre.

La CGT a plusieurs fois été remerciée pour le rôle décisif qu’elle a joué pour rendre possible ces mobilisations.