Dossier spécial : Face à l’extrême droite, le front populaire ! Tout ce qu’il faut pour afficher et diffuser – Manif 15 juin : Toulouse 14h Jean-Jaures – Muret 10h Place Leon Blum – St Gaudens 10h place Jean Jaures

Tract intersyndical départemental d’appel à la manif du 15 juin

Tract CGT départemental sur l’imposture du RN

Affiches

Kit Complet confédéral (tracts et affiches)

Déclaration Intersyndicale nationale

Déclaration de la CGT

Tout ce qu’il faut pour informer et convaincre !

Tract intersyndical départemental d’appel à la manif du 15 juin :

Tract CGT départemental sur l’imposture du RN :

Affiches sur l’imposture du RN :

Kit Complet confédéral (tracts et affiches) :

https://www.cgt.fr/actualites/france/extreme-droite/kit-militant-contre-lextreme-droite

Déclaration Intersyndicale suite aux résultats des élections européennes et à l’annonce de Macron de dissoudre l’assemblée nationale :

    Déclaration de la CGT suite aux résultats des élections européennes et à l’annonce de Macron de dissoudre l’assemblée nationale :

    https://www.cgt.fr/comm-de-presse/face-lextreme-droite-le-front-populaire

    Mort de Nahel et combat contre le racisme – Communiqué de l’UD CGT 31

    La mort de Nahel interpelle une nouvelle fois sur un grand nombre de sujets liés à la spirale ultralibérale du Capitalisme ainsi qu’à la violence d’Etat et patronale qu’elle développe.
    Parmi ces sujets, figurent en bonne place le combat à mener contre le racisme.
    Le racisme aux origines et aux développements multiples et complexes qui alimentent les débats et les stratégies de luttes pour le combattre.
    A cet effet, l’UD CGT 31 republie le communiqué du 10 juin 2020 : Floyd, Adama et tous les autres, même combat !!
    Retrouvez ci-dessous le communiqué…

    Déclaration de la CGT 31 : La violence ne légitimera pas une réforme imposée par la force.

    Aujourd’hui 28 mars 2023, comme partout en France, les travailleuses et travailleurs du département ont inondé les rues de Toulouse, Muret et Saint-Gaudens.

    Ces cortèges d’ampleur historique, montrent la détermination du monde du travail et sa volonté de continuer la mobilisation jusqu’au retrait du projet de réforme des retraites.

    La manifestation de Toulouse s’est déroulée de façon chaotique. La légitime colère exacerbée par l’état de santé du militant toulousain entre la vie et la mort depuis la manifestation contre les bassines était perceptible. A force de gaz lacrymogènes et de canons à eau, l’intersyndicale départementale a dû se résoudre à dissoudre la manifestation avant la fin prévue, assurant, comme il était de sa responsabilité, la sécurité du reste du cortège.

    Pour ceux qui l’ont souhaité, plusieurs syndicats ont continué la manifestation et ont pu terminer le parcours tel qu’il était prévu.

    Après la violence de la procédure parlementaire, le gouvernement génère et alimente la violence lors des manifestations, une constante de l’histoire sociale de notre pays.

    Les lacrymogènes et les canons à eau ne légitimeront pas un projet de loi sur les retraites qui n’a jamais été voté au parlement.

    La CGT appelle les salariés à continuer de se mobiliser sur les lieux de travail contre la projet de réforme des retraites mais également pour une augmentation des salaires, la réduction du temps de travail, la défense et l’amélioration de tous les droits ainsi que des conditions de travail.

    La CGT appelle à ne pas se laisser détourner de la lutte face aux vraies responsables de la situation que sont le patronat et son représentant, le MEDEF et le gouvernement chargé de la mise en œuvre.

    La CGT est plus que jamais déterminée à mener des actions et à amplifier la mobilisation jusqu’au retrait de ce projet de réforme des retraites.

    Jeudi 30 mars à 19 heures, rassemblements partout en France, contre les violences policières devant les Préfectures et Sous-Préfectures.