Grève des agents ONET au CHU de Toulouse : RDV mardi 7 mai à partir de 8h

Appel à soutien mardi 7 mai à partir de 8h. Hôpital Pierre Paul Riquet (tramway Purpan).

La lutte de la justice sociale, de la dignité et de l’intérêt général !!

Les agents d’ONET travaillant au CHU de Toulouse, sur le site Pierre Paul Riquet de Purpan ont entamé un mouvement de grève le lundi 29 avril à 5h. 

Les revendications concernent leurs salaires: prime de pénibilité, de travail les dimanches et jours fériés, 13eme mois…Ainsi que leurs conditions de travail: discriminations, non-respect des restrictions médicales, abus de pouvoir, licenciements abusifs, non-paiement des arrêts maladie…

Mais surtout ce qu’il ressort quand on discute avec ces salarié.es c’est la reconnaissance et la valorisation de leur travail, d’une importance vitale à l’hôpital si on se rappelle la crise Covid…

Ces salari.es demandent simplement à être reconnu.es comme faisant partie du personnel hospitalier !

Au vu du blocage total au niveau de la direction concernant les revendications légitimes des grévistes, les salariées d’ONET ont voté à l’unanimité la reconduction de la grève le temps qu’il faudra !

Venez les aider, venez les encourager, venez les soutenir !

Caisse de grève pour les soutenir : https://www.cotizup.com/greveonetchu31

Voir leur précédente mobilisation gagnante.

Manifestation du 21 Avril contre le projet A 69 !!

MANIFESTATION CONTRE L’A69 ET SON MONDE, LE 21 AVRIL TOULOUSE à 14 heures, en haut des allées Jean-Jaurès.

La Fédération Nationale CGT de l’Équipement et de l’Environnement résume bien la situation :

Un projet inutile, coûteux, destructeur, au seul profit d’intérêts privés

La Fédération Nationale CGT de l’Équipement et de l’Environnement appelle à élargir la mobilisation pour obliger le gouvernement à abandonner ce projet d’un autre temps : « Obtenu par un lobbying intense, le projet « A69 » est irresponsable, destructeur du climat, des ressources en eau et de la biodiversité ».

INUTILE
Il existe déjà une ligne SNCF et une Route Nationale reliant Toulouse et Castres ; cette route (RN126), a fait l’objet d’un investissement de 55 M€ pour les 10 km de contournement public de la commune de Puylaurens, qui seraient intégrés et donc confisqués par l’A69.
La CGT demande de mettre au débat public le développement du fret ferroviaire, de la voie d’eau et le contre-projet collectif basé sur l’aménagement multimodal des infrastructures existantes.

COÛTEUX
480 M€, dont 230 M€ de subventions publiques pour cette autoroute privée et payante : 20 € (Aller-retour) de péage faisant gagner 12 à 15 minutes de trajet.

DESTRUCTEUR
Espaces naturels et agricoles sacrifiés : plus de 366 ha artificialisés pour 53 km de 2×2 voies (2,8 Mm³ de déblais et remblais, carrière incluse).
Augmentation du trafic routier : 5 640 véhicules par jour actuellement pour une autoroute pouvant en accueillir jusqu’à 25 000.
Pour la CGT il est urgent de développer les mobilités du futur, de repenser l’aménagement du territoire au plus proche des besoins des populations, en épargnant le climat, les milieux naturels et les terres agricoles !

AU SEUL PROFIT D’INTÉRÊTS PRIVÉS
Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre, qui veut faciliter l’import-export de ses produits par camions (2,7 Milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2023, en augmentation de 10 % depuis 2023)
Le groupe de Bâtiment Travaux Publics « NGE », maître d’œuvre des travaux et futur concessionnaire, et son actionnaire, le fonds de pension Montefiore Investment (NGE c’est 3 Milliards d’€ de chiffres d’affaires en 2022 !)

UN PROJET CONTROVERSÉ

  • 1 500 scientifiques, dont des auteurs du 6e rapport du GIEC, ont signé une tribune pour dénoncer ce projet !
  • Le Conseil National de Protection de la Nature s’est prononcé contre !
  • L’Autorité environnementale a émis un avis très critique, assorti de nombreuses recommandations !
  • La CGT des établissements Fabre s’est désolidarisée du projet !
  • Une centaine d’agriculteurs impactés par ce projet, se prononcent contre !

Considérant le projet de l’A69, pour le capitalisme, par le capitalisme, au détriment de l’intérêt général, la CGT appelle à rejoindre les mobilisations.

Garages Renault (EdenAuto) en grève le 15 mars 2024

Après un mois et demi de Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) et 3 journées de négociations, nous n’avons toujours aucun chiffre de 2023, aucune réponse à nos revendications de 5% d’augmentation générale, ni même une base de négociation.

À la suite du rachat de RRG par Edenauto, nous n’avons pas eu de NAO en 2021 et 2022, mais le PDG, associé unique a pris 200 000€ de dividendes sur l’exercice 2022.

Si rien ne bouge on se refait la même chose vendredi prochain 22 mars à 11h.

ID-LOGISTICS en grève reconductible


Depuis 5 heures du matin ce jeudi 7 mars 2024, à ID-Logistics rue Louis Joseph gay Lussac, zone En Jacca, à Plaisance du Touch les salarié;es sont en grève et se mobilisent.
La grève est reconduite.


Un appel national à la grève a été lancé suite au mépris de la direction dans le cadre des NAO.

Caisse de grève du syndicat : https://www.cotizup.com/caisse-greve-idlogistics

#salaires#augmentation#greve

Les salarié(e)s de GSF (société de nettoyage) de la Cité de l’espace seront en grève ce mardi 23 janvier.

Le syndicat CGT de la propreté les organise pour gagner !!

Les salariés se mobilisent par la grève pour :

  • l’arrêt des pratiques de harcèlement dont ils sont victimes de la part du donneurs d’ordre (le client)
  • la requalification du contrat de travail pour celles et ceux qui travaillent et ont travaillé sur le site sans contrat
  • la régularisation avec rétroactivité du paiement des heures supplémentaires et complémentaires des salariés actuellement dans l’entreprise mais également ayant travaillé chez GSF ces trois dernières années ;

Ci-dessous le courrier adressé à la direction qui porte les revendications du mouvement :

Victoire totale des agent.e.s de bionettoyage ONET à l’hôpital de Purpan!

Mardi 16 janvier la quasi totalité des personnels de bionettoyage du site du CHU de Toulouse se sont mis en grève.

La direction du CHU a découvert que les salariés chargés de la propreté des blocs, existaient en tant que premiers de cordée.

Au bout de 2 jours , les directions d’ONET et du CHU ont du satisfaire les revendications .

Ces agent.e.s font partie des personnels invisibles de l’hôpital, ceux et celles que nos dirigeants oublient systématiquement mais qui sont pourtant un maillon indispensable du fonctionnement de nos hôpitaux.

 Bravo à cette victoire qui porte très loin car elle est celle de la dignité humaine !

Leurs revendications sont les suivantes:

  • la fin des convocations des agents pour des entretiens disciplinaires, aucune sanction contre les agents qui ont été convoqués
  • l’arrêt des pratiques de harcèlement, le remplacement de la responsable de site de PPR
  • le respect de la réglementation concernant l’apparition des droits aux congés acquis sur les fiches de paye
  • la mise en place d’une prime de pénibilité
  • la mise en place d’un treizième mois
  • des embauches à la hauteur des besoins et le remplacement de l’absentéisme
  • la mise à disposition de tenues adaptées contre le froid
  • le respect du temps de travail, des congés et des repos

Ces agent.e.s font partie des personnels invisibles de l’hôpital, ceux et celles que nos dirigeants oublient systématiquement mais qui sont pourtant un maillon indispensable du fonctionnement de nos hôpitaux. Leur situation ne peut plus durer.

Depuis 5H ce matin se tient un piquet de grève devant le bâtiment PPR à Purpan.

10 juin 2023 – A l’initiative du SELA 31 manifestation et distribution de tracts au Leclerc Roques.

Ce samedi 10 juin après-midi, la CGT-SELA 31 a organisé l’envahissement du Leclerc Roques-sur-Garonne (au sud de Toulouse) avec l’appui de plusieurs syndicats CGT du département. Cette action visait à dénoncer la discrimination syndicale subie par un camarade délégué syndical depuis plusieurs mois, les mauvaises conditions de travail des salariés et les manœuvres de la direction qui se gave sur le dos des étudiants depuis de nombreuses années en ne les payant pas correctement. Dès notre arrivée sur les lieux, nous avons été réprimés par les agents de sécurité du magasin qui ont immédiatement appelé la gendarmerie, venue en nombre pour nous faire taire et nous empêcher de clamer nos revendications. Malgré cette énième attaque du patronat et de la bourgeoisie, nous resterons unis et déterminés pour améliorer les conditions de travail des employés et pour les défendre. Contre l’exploitation capitaliste, nous devons nous organiser et lutter encore plus nombreux !

Ci-dessous le tract distribué aux clients du centre commercial :

6 juin 2023 : Toujours mobilisé·es avec près de un million de manifestant·es dont 50 000 à Toulouse.

La CGT 31 appelle a suivre l’exemple des salariées de Verbaudet : amener la lutte sur les lieux de travail et d’étude pour gagner sur nos revendications partout ! Si Macron pense qu’il a gagné et que la contestation s’éteint, il se trompe. Ca n’est que le début…

A suivre sur cette page :

– Les interventions de l’UD31 et du SELA31 en fin de manif
– Le passage de JF Tortajada, membre du bureau de l’UD31 au JT 19/20 de France 3
– Quelques photos de la manif
– Le communiqué de presse confédéral

Ca n’est pas un match avec un coup de sifflet final. C’est un mouvement de contestation social qui s’amplifie à chaque passage en force du gouvernement, à chaque déni de démocratie.